ESO, l'Observatoire européen austral, construit et gère une série de télescopes astronomiques parmi les plus avancés au monde.

Communiqués de presse

A propos de l'ESON

Le Département d'éducation et de diffusion de la culture scientifique de l'ESO a mis en place un réseau de correspondants dans ses différents Etats membres (ESON, suivant le sigle en anglais). Ces correspondants servent de contacts locaux pour les médias, pour ce qui concerne les activités de l'ESO, les communiqués de presse, etc... Ils interviennent également pour mettre en relation les médias et les scientifiques dans leur région.

Plus de détails au sujet d'ESON sont disponibles a l'adresse: http://www.eso.org/public/outreach/eson.html

Contact et Biographie

Nicolas Cretton

Liceo di Lugano 2
Nuova Via S. Gottardo
6942 Savosa
Switzerland 
E-mail: eson-switzerland@eso.org

Nicolas a étudié la physique à l'Université de Genève et s'est spécialisé en astrophysique/astronomie à l'observatoire de Genève. Il s'est diplômé en 1993 et a commencé un doctorat avec le professeur P.T. de Zeeuw à l'université de Leiden (Hollande). Il a construit des modèles dynamiques numériques de galaxies elliptiques. Une fois terminées la construction et la phase de test, ce puissant outil a été appliqué à plusieurs galaxies réelles pour démontrer que la distribution observée des vitesses stellaires ne peut être expliquée que par la présence de matière obscure, soit sous la forme de trous noirs centraux et super massifs (comme dans le cas de M32, le compagnon nain de la galaxie d'Andromède), soit sous la forme de halos obscurs étendus et massifs (comme dans le cas de NGC 2434). Sur ces projets, ses collaborateurs principaux étaient H.-W. RixR.P. van der Marel et F. van den Bosch. Après son doctorat, il est allé au Max-Planck Institute for Astronomy (MPIA) de Heidelberg pour un post-doc de deux ans. En 2001 il a accepté un ''fellowship'' à l'observatoire européen austral (ESO) à Munich. Parallèlement à sa recherche il a travaillé sur un instrument astronomique multi-fibre pour le VLT,  Flames, qui est rattaché à deux spectrographes, GIRAFFE et UVES. 

A la fin de 2004, il s'est transféré à Lugano et il est devenu professeur de physique au lycée-collège de Lugano 2. Durant sa première année d'enseignement, Nicolas a suivi une formation pédagogique à l'Alta Scuola Pedagogica de Locarno et s'est diplômé en 2005. Vous pouvez voir les classes de Nicolas ici. Pendant son temps libre, Nicolas apprécie faire du vélo, lire des livres (et des bandes dessinées) et jouer aux jeux vidéos. Il s'intéresse aussi au réchauffement global, à l'astrobiologie, à l'étude des origines de l'espèce humaine et aux débats. 

Lisez la page web personelle de Nicolas.

Profile Facebook

ESO dans votre langue

Pays membres: 


Autres pays:  


Pays hôte:
Langages:  ČeskyDanskDeutschEnglishEspañolFrançaisÍslenskaItalianoNederlandsNorskPolskiPortuguêsShqipSrpskiSuomiSvenskaTürkçeРусскийукраїнська