eso0940fr-ch — Communiqué de presse photo

Ouverture d’une Boite à Bijoux cosmique colorée

29 octobre 2009

La combinaison d’images prises par trois télescopes exceptionnels - le très grand télescope de l’ESO au Cerro Paranal, le télescope MGP/ESO de 2,2 mètres de diamètre à l’Observatoire de La Silla de l’ESO et le télescope spatial NASA/ESA Hubble – a permis de révéler pleinement le magnifique amas d’étoiles de la Boîte à Bijoux

Les amas d’étoiles font partie des objets célestes les plus séduisants à regarder et les plus fascinants d’un point de vue astrophysique. L’un des plus spectaculaires se blottit profondément dans le ciel austral, dans la constellation de la Croix du Sud.

L’amas de Kappa Crucis aussi connu sous le nom de NGC 4755 ou simplement "la Boîte à Bijoux" est juste assez brillant pour être vu à l'œil nu. Son surnom lui a été donné par l'astronome anglais John Herschel dans les années 1830 car les saisissants contrastes des couleurs bleu pâle et orange de ses étoiles, observées avec un télescope, lui ont rappelé un bijou exotique.

Les amas ouverts [1] comme NGC 4755 sont généralement composés de quelques étoiles à plusieurs milliers qui sont légèrement maintenues ensemble par la gravité. Les étoiles s’étant toutes formées ensemble à partir du même nuage de gaz et de poussière, leur âge et leur composition chimique sont similaires ce qui en fait des laboratoires idéaux pour étudier la manière dont se développent les étoiles.

L’emplacement de cet amas parmi le riche champ d’étoiles et les nuages de poussière de la partie Sud de la Voie Lactée est ici montré dans le très grand champ obtenu à partir des données du Digitized Sky Survey 2. Cette image comprend également une des étoiles de la Croix du Sud qui fait aussi partie du gigantesque nuage sombre de la Nébuleuse du Sac à Charbon [2].

Une nouvelle image prise par la caméra grand champ WFI (Wide Field Imager) du télescope de 2,2 mètres de diamètre de l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili montre cet amas et ses riches alentours dans toute leur splendeur multicolore. Le grand champ de la caméra WFI montre un grand nombre d’étoiles qui se trouvent pour beaucoup derrière les nuages de poussière de la Voie Lactée et apparaissent donc rouges [3].

L’instrument FORS1 du très grand télescope de l’ESO (le VLT), permet de regarder l’amas de plus près. Le très grand miroir du télescope et l’excellente qualité de l’image ont permis d’obtenir une toute nouvelle et très nette photo malgré un temps de pose total d'à peine 5 secondes. Cette nouvelle image est une des meilleures images de cet amas jamais réalisées depuis le sol.

La Boîte à Bijoux apparaît certes très colorée sur les images prises depuis la Terre, mais en observant depuis l’espace, le télescope spatial Hubble (NASA/ESA) a pu saisir la lumière des plus courtes longueurs d’onde, invisibles pour les télescopes au sol. Cette nouvelle image du cœur de l’amas prise par Hubble représente la première image complète, de l’ultraviolet lointain au proche infrarouge, d’un amas ouvert. Cette vue a été réalisée à partir d’images prises avec sept filtres, permettant de distinguer des détails encore jamais vus. Elle a été prise dans les derniers jours de la longue vie de la Wide Field Planetary Camera 2 – la caméra multitâche de Hubble jusqu’à la dernière mission d’entretien à l’occasion de laquelle elle a été retirée et rapportée sur Terre. Plusieurs étoiles super-géantes bleues pâle très brillantes, un rubis super-géant solitaire et une variété d’autres étoiles aux couleurs éclatantes sont visibles sur l’image d’Hubble, tout comme de nombreuses autres moins lumineuses. Les couleurs intrigantes de nombreuses étoiles viennent de leur différence d’intensité à différentes longueurs d’onde dans l’ultraviolet.

La très grande variété de luminosité des étoiles dans l’amas est due au fait que les étoiles les plus brillantes ont une masse comprise entre 15 et 20 masses solaire, alors que les moins brillantes ont une masse inférieure à la moitié de celle du Soleil. Les étoiles les plus massives brillent de manière plus éclatante. Elles vieillissent aussi plus rapidement et évoluent en étoiles géantes beaucoup plus rapidement que leurs sœurs moins brillantes et moins massives.

L’amas de la Boîte à Bijoux se trouve à environ 6400 années-lumière de la Terre et est âgé approximativement de 16 millions d’années.

Notes

[1] Les amas ouverts, ou amas galactiques, d’étoiles ne doivent pas être confondus avec les amas globulaires – d’énormes boules de dizaines de milliers de vieilles étoiles en orbite autour de notre Galaxie et des autres. Il semble que la plupart des étoiles, y compris notre Soleil, se forment dans des amas ouverts.

[2] Le Sac à Charbon est une nébuleuse sombre de l’hémisphère Sud, proche de la Croix du Sud, que l’on peut voir à l’œil nu. Une nébuleuse sombre ne signifie pas l’absence totale de lumière, mais qu’un nuage interstellaire de poussière épaisse y absorbe la plupart du rayonnement visible de la lumière.

[3] Dans l’espace, si la lumière d’une étoile lointaine passe à travers un nuage de poussière, la lumière bleue est plus diffusée que la lumière rouge. En conséquence, la lumière des étoiles apparaît plus rouge quand elle arrive sur Terre. Ce même effet donne les magnifiques couleurs rouges de nos couchers de Soleil.

Plus d'informations

L’ESO - l’Observatoire Européen Austral - est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO est soutenu par 14 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’ESO conduit d’ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l’astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l’organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L’ESO gère trois sites d’observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. A Paranal, l’ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l’observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde. L’ESO est le partenaire européen d’ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L’ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d’un télescope européen géant – l’E-ELT- qui disposera d’un miroir primaire de 42 mètres de diamètre et observera dans le visible et le proche infrarouge. L’E-ELT sera « l’œil tourné vers le ciel » le plus grand au monde.
Le télescope spatial Hubble est un projet de coopération internationale entre l’ESA et la NASA.

Contacts

Dr. Martin Steinacher
ESO Science Outreach Network
Tel: +41 31 324 23 82
Email: martin.steinacher@sbf.admin.ch

Henri Boffin
ESO
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6222
Email: hboffin@eso.org

Colleen Sharkey
ESO
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6306
Mobile: +49 (0)15 115 37 35 91
Email: csharkey@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso0940.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso0940fr-ch
Legacy ID:PR 40/09
Facility:Hubble Space Telescope, MPG/ESO 2.2-metre telescope, Very Large Telescope

Images

A Snapshot of the Jewel Box cluster with the ESO VLT
A Snapshot of the Jewel Box cluster with the ESO VLT
Seulement en anglais
Wide Field Image of the Jewel Box
Wide Field Image of the Jewel Box
Seulement en anglais
A Hubble gem: the Jewel Box
A Hubble gem: the Jewel Box
Seulement en anglais
Digitized Sky Survey 2 Image of NGC 4755
Digitized Sky Survey 2 Image of NGC 4755
Seulement en anglais
Putting the Jewel Box in perspective (composite image)
Putting the Jewel Box in perspective (composite image)
Seulement en anglais

Vidéos

Zooming in on the Jewel Box
Zooming in on the Jewel Box
Seulement en anglais

Voir aussi notre