Communiqués de presse

Subscribe to esonews mailing list.
eso1311fr — Communiqué de presse scientifique
Mesurer l'Univers bien plus précisément qu'auparavant
6 mars 2013: Près d'une décennie d'observations minutieuses a permis à une équipe internationale d'astronomes de mesurer, avec une précision encore jamais atteinte, la distance à notre galaxie voisine, le Grand Nuage de Magellan. Cette nouvelle mesure améliore également notre connaissance du taux d'expansion de l'Univers – la Constante de Hubble – et constitue une étape cruciale dans la compréhension de la nature de la mystérieuse énergie noire responsable de l'accélération de l'expansion. L'équipe a utilisé les télescopes de l'ESO installés à l'Observatoire de La Silla au Chili ainsi que d'autres télescopes dans le monde. Ces résultats sont publiés dans l'édition du 7 mars 2013 de la revue Nature.
eso1310fr — Communiqué de presse scientifique
Naissance d’une planète géante
28 février 2013: Des astronomes utilisant le VLT ont obtenu ce qui est probablement la première observation directe d’une planète en formation encore enfouie dans son épais disque de gaz et de poussière. Si cette découverte est confirmée, elle permettra de faire considérablement progresser notre compréhension des mécanismes de la formation planétaire et donnera aux astronomes la possibilité de tester les théories en vigueur au regard d’une cible observable.
eso1309fr — Communiqué de presse photo
Un “homard” cosmique dépoussiéré
20 février 2013: Un nouveau cliché pris par le télescope VISTA de l'ESO dévoile un paysage céleste composé de nuages de gaz rougeoyant et de spirales de poussière entourant de jeunes étoiles chaudes. Cette observation dans le domaine infrarouge fait apparaître la nurserie stellaire baptisée NGC 6357 sous un nouveau jour. Elle est issue de l'actuel sondage de la Voie Lactée qu'effectue VISTA dans le but de cartographier la structure de notre galaxie et d'en expliquer la formation.
eso1308fr — Communiqué de presse scientifique
Des indices concernant l'origine mystérieuse des rayons cosmiques
14 février 2013: De nouvelles observations très détaillées des vestiges d'une supernova âgée d'un millier d'années ont été effectuées à l'aide du Très Grand Télescope de l'ESO (VLT). Elles fournissent des indices concernant l'origine des rayons cosmiques. Pour la toute première fois, les observations indiquent la présence de particules se déplaçant à grande vitesse dans les restes de la supernova, qui pourraient être les précurseurs de ces rayons cosmiques. Les résultats de cette étude sont à paraître dans l'édition du 14 février 2013 de la revue Science.
eso1307fr — Communiqué de presse photo
« Une goutte d’encre sur un ciel lumineux »
13 février 2013: Cette image réalisée par la caméra WFI sur le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili, montre le brillant amas d’étoiles NGC 6520 et son voisin, le nuage sombre Barnard 86 à la forme étrange de gecko. Cette paire cosmique apparait sur un fond de millions d’étoiles brillantes situées dans la partie la plus lumineuse de la Voie Lactée, une région si dense en étoiles qu’on ne voit pratiquement aucun bout de ciel noir sur cette image.
eso1306fr — Communiqué de presse photo
Les ailes de la nébuleuse de la Mouette
6 février 2013: Cette nouvelle image de l’ESO montre une partie d’un nuage de poussière et de gaz brillant appelé la nébuleuse de la Mouette. Ces fins nuages rouges constituent une partie des « ailes » de cet oiseau céleste et cette image révèle un étrange mélange de nuages sombres et de nuages lumineux rouges, se faufilant entre des étoiles brillantes. Cette nouvelle image a été réalisée avec la caméra WFI du télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili.
eso1305fr — Communiqué de presse institutionnel
Des délégations de haut niveau visitent Paranal
28 janvier 2013: Plusieurs délégations européennes de haut niveau ont visité l’Observatoire de Paranal de l’ESO au nord du Chili au cours des derniers jours dans la foulée du Sommet de la Communauté d'États Latino-Américains et Caraïbes et de l’Union Européenne (CELAC-EU). Ce sommet, qui est le plus gros événement de ce type jamais organisé par le Chili, s’est déroulé à Santiago durant la semaine du 22 au 28 janvier 2013. L’ESO a un rôle de premier plan dans cet événement. L’ESO a ainsi pu profiter de cette excellente opportunité pour présenter son travail et ses installations aux représentants de ses pays membres.
eso1304fr — Communiqué de presse photo
Mettre le feu à l’obscurité
23 janvier 2013: Une nouvelle image du télescope APEX (Atacama Pathfinder Experiment) au Chili, montre une vue magnifique de nuages de poussière cosmique dans la région d’Orion. Alors que ces nuages interstellaires denses semblent sombres et obscurs sur les observations en lumière visible, la caméra LABOCA d’APEX peut détecter le rayonnement émis par la chaleur de la poussière et révéler l’emplacement caché où se forment les nouvelles étoiles. Mais l’un de ces nuages sombres n’est pas ce qu’il semble être.
eso1303fr — Communiqué de presse photo
La lumière venue de l’ombre
16 janvier 2013: Une nouvelle image évocatrice de l’ESO montre un nuage sombre dans lequel de nouvelles étoiles se forment avec un amas d’étoiles brillantes qui ont déjà émergé de leur nurserie stellaire de poussière. Cette nouvelle image a été prise avec le télescope MPG/ESO de 2,2 mètres à l’Observatoire de La Silla au Chili. Il s’agit de la meilleure image jamais réalisée en lumière visible de cet objet peu connu.
eso1302fr — Communiqué de presse photo
Un fouillis d’étoiles exotiques
10 janvier 2013: Cette image infrarouge réalisée avec le télescope VISTA de l’ESO montre l’amas globulaire 47 Tucanae de manière extrêmement détaillée. Cet amas contient des millions d’étoiles et un bon nombre de celles nichées en son cœur sont des étoiles assez exotiques aux propriétés peu communes. Etudier les objets des amas tels que 47 Tucanae devrait pouvoir nous aider à comprendre comment ces objets « excentriques » se forment et interagissent. Cette image est très profonde et très précise du fait de la taille, de la sensibilité et de l’emplacement de VISTA, installé à l’Observatoire de Paranal au Chili.
eso1301fr — Communiqué de presse scientifique
ALMA fait la lumière sur les écoulements de gaz formant des planètes
2 janvier 2013: Pour la première fois, des astronomes utilisant le grand réseau d’antennes millimétrique/submillimétrique ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array) ont pu observer un moment clé de la naissance des planètes géantes. D’importants écoulements de gaz se déversant à travers un espace vide dans le disque de matière qui entoure une jeune étoile. Il s’agit des premières observations directes de tels écoulements, que l’on suppose être engendrés par l’alimentation en gaz des planètes géantes au cours de leur croissance. Le résultat de ces observations est publié dans l’édition de la revue Nature du 2 janvier 2013.
eso1253fr — Communiqué de presse institutionnel
Tous les feux sont au vert pour Le Supercalculateur à la plus haute altitude
21 décembre 2012: L’un des superordinateurs les plus puissants au monde vient juste d’être installé et testé sur son site lointain de haute altitude dans les Andes du nord du Chili. Cette installation constitue l’une des dernières étapes majeures vers l’achèvement d’ALMA (Atacama Large Millimeter/submillimeter Array), le grand réseau d’antennes millimétrique / submillimétrique, le télescope au sol le plus sophistiqué de l’histoire. Le corrélateur conçu spécialement pour ALMA a plus de 134 millions de processeurs et peut effectuer jusqu’à 17 quadrillons d’opération par seconde, une vitesse comparable au plus rapide superordinateur d’usage général en service actuellement.
eso1252fr — Communiqué de presse scientifique
Des étoiles révèlent les secrets de l'éternelle jeunesse
19 décembre 2012: Certaines personnes sont en grande forme à l'âge de 90 ans, tandis que d'autres paraissent âgées avant même leurs 50 ans. Nous savons que la rapidité du vieillissement dépend peu de l'âge de la personne, et résulte essentiellement de son mode de vie. Une nouvelle étude basée sur l'utilisation conjointe du télescope MPG/ESO de 2,2 mètres de l'Observatoire de l'ESO à La Silla et du Télescope spatial Hubble du consortium NASA/ESA montre qu'il en va de même pour les amas d'étoiles.
eso1251fr — Communiqué de presse institutionnel
24 bras géants pour étudier les premiers instants de la vie des galaxies
12 décembre 2012: Un nouvel instrument très puissant, appelé KMOS, vient tout juste d’être testé avec succès sur le très grand télescope, le VLT, de l’ESO à l’Observatoire de Paranal au Chili. KMOS est exceptionnel, car il sera capable d’observer non pas un, mais vingt-quatre objets en même temps dans l’infrarouge et il étudiera leur structure interne simultanément. Il fournira des données cruciales pour nous aider à comprendre comment les galaxies se sont développées et ont évolué dans l’Univers primordial – et le fera beaucoup plus vite que cela n’a été possible jusqu’à maintenant. KMOS a été construit par un consortium d’Universités et d’Instituts au Royaume-Uni et en Allemagne en collaboration avec l’ESO.
eso1250fr — Communiqué de presse photo
Une image de la nébuleuse de la Carène pour marquer l’Inauguration du Télescope du VLT pour les sondages du ciel austral (VLT Survey Telescope)
6 décembre 2012: Une nouvelle image spectaculaire de la nébuleuse de la Carène, une région de formation stellaire, a été réalisée par le Télescope du VLT pour les sondages du ciel austral à l’Observatoire de Paranal de l’ESO et est diffusée à l’occasion de l’inauguration de ce télescope aujourd’hui à Naples. Cette photo a été réalisée avec l’aide de Sebastián Piñera, Président du Chili, lors de sa visite à l’Observatoire le 5 juin 2012.
eso1249fr — Communiqué de presse scientifique
De grands échos galactiques en provenance du passé
5 décembre 2012: Une nouvelle catégorie de galaxies a été identifiée en utilisant des observations du Très Grand Télescope, le VLT, de l’ESO, du télescope Gemini Sud et du Télescope Canada-France-Hawaï (CFHT). Surnommées « les galaxies Haricot vert » du fait de leur apparence peu commune, ces galaxies brillent dans la lumière intense émise depuis les environs de monstrueux trous noirs et sont parmi les objets les plus rares de l’Univers.
eso1248fr — Communiqué de presse scientifique
Même les naines brunes peuvent générer des planètes rocheuses
30 novembre 2012: En utilisant ALMA, le grand réseau d’antennes millimétrique et submillimétrique, des astronomes ont découvert pour la première fois à la périphérie d’un disque de poussière encerclant une naine brune, la présence de grains de poussière de la taille du millimètre comme ceux que l’on trouve dans les disques denses qui entourent les étoiles qui viennent de naître. Cette surprenante découverte défie les théories décrivant comment les planètes rocheuses de la taille de la Terre se forment et laisse supposer que les planètes telluriques doivent être bien plus communes dans l’Univers que ce nous ne pouvions l’imaginer.
eso1247fr — Communiqué de presse scientifique
Le plus grand souffle de trou noir jamais découvert
28 novembre 2012: Des astronomes utilisant le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO ont découvert un quasar émettant un flux d'énergie considérable, au moins cinq fois supérieur au flux du quasar le plus puissant observé jusqu'à présent. Les quasars constituent des centres galactiques extrêmement brillants alimentés par des trous noirs supermassifs. De nombreux jets propulsent d'énormes quantités de matière à l'intérieur de leurs galaxies hôtes, et ces flux de matière jouent un rôle prépondérant dans l'évolution des galaxies. Toutefois, jusqu'à présent, les jets des quasars observés n'étaient pas aussi puissants que le prévoyaient les théoriciens.
eso1246fr — Communiqué de presse scientifique
Pas d’atmosphère pour la planète naine Makémaké
21 novembre 2012: Des astronomes ont utilisé trois télescopes des observatoires de l’ESO au Chili pour observer la planète naine Makémaké alors qu’elle passait devant une étoile lointaine et occultait sa lumière. Les nouvelles observations ont permis de vérifier pour la première fois si Makémaké était entourée d’une atmosphère. En effet, ce monde glacial, dont l’orbite se situe aux frontières du Système Solaire, était supposé avoir une atmosphère comme pluton (eso0908), mais il est maintenant prouvé que ce n’est pas le cas. Les scientifiques ont également mesuré pour la première fois la densité de Makémaké. Les nouveaux résultats seront publiés dans l’édition du 22 novembre de la revue Nature.
eso1245fr — Communiqué de presse scientifique
Perdue dans l’espace : une planète solitaire repérée
14 novembre 2012: En observant avec le Très Grand Télescope de l’ESO, le VLT, et le télescope Canada-France-Hawaï, le CFHT, des astronomes ont identifié un corps qui est très probablement une planète sans étoile, errant dans l’espace. Il s’agit du cas le plus intéressant de planète errante et, de plus, il s’agit de l’objet de ce type le plus proche du système solaire, éloigné d’environ 100 années-lumière. Sa proximité relative et l’absence d’étoile brillante dans ses environs ont permis à l’équipe d’étudier son atmosphère de manière très détaillée. Cet objet a également permis aux astronomes d’avoir « un premier regard » sur les exoplanètes qu’il sera possible de photographier autour d’étoiles autres que notre Soleil avec les futurs instruments.
Affiche de 81 à 100 de 274