eso1315fr — Communiqué de presse photo

Une magnifique spirale embellie par une supernova sur le déclin

20 mars 2013

C'est à 35 millions d'années-lumière de la Terre, dans la constellation de l'Eridan, que se situe la galaxie spirale NGC 1637. En 1999, l'apparente sérénité de cette galaxie s'est trouvée bouleversée par l'apparition d'une supernova très brillante. Les astronomes qui étudiaient les conséquences de cette explosion au moyen du Très Grand Télescope, le VLT, de l'ESO situé à l'Observatoire de Paranal au Chili nous ont offert une vue splendide de cette galaxie relativement proche.

Les supernovae figurent parmi les événements naturels les plus violents. Elles accompagnent le flamboyant décès d'étoiles et peuvent éclipser la lumière issue de milliards d'étoiles dans leurs galaxies hôtes.

En 1999, l'Observatoire Lick en Californie a mentionné la découverte d'une nouvelle supernova dans la galaxie spirale NGC 1637. Elle avait été repérée au moyen d'un télescope spécialement conçu pour les besoins de la recherche de ces objets cosmiques aussi rares qu'essentiels [1]. Des suivis d'observation ont permis de confirmer et d'approfondir la découverte. Cette supernova a été largement observée et baptisée SN 1999em. Après son explosion spectaculaire de 1999, la brillance de la supernova a fait l'objet d'un suivi rigoureux de la part des scientifiques, celle-ci diminuant progressivement au fil du temps.

L'étoile devenue SN 1999em était très massive – de masse au moins huit fois supérieure à celle du Soleil avant sa mort. A la fin de sa vie, son cœur s'est contracté, entraînant par la-même une explosion cataclysmique [2].

Lorsqu'ils effectuèrent les observations de suivi de SN 1999em, les astronomes ont pris de nombreux clichés de cet objet à l'aide du VLT et leur combinaison a donné lieu à cette image très claire de sa galaxie hôte, NGC 1637. La structure spirale apparaît sur cette image comme autant de pistes bleuâtres balisées de jeunes étoiles, de nuages de gaz rougeoyant et de bandes de poussières obscurcissantes.

A première vue, NGC 1637 semble être un objet de forme relativement symétrique, il présente toutefois quelques caractéristiques intéressantes. Il s'agit en effet d'un objet que les astronomes classent parmi les "galaxies spirales inégales" : le bras spiral faiblement enroulé à l'extrémité supérieure gauche du noyau s'étend bien plus loin que le bras plus court et plus compact situé à l'extrémité inférieure droite, qui semble considérablement réduit à mi-longueur.

Le reste de l'image est parsemé d'étoiles bien plus proches et de galaxies plus distantes situées dans la même direction.

Notes

[1] La supernova a été découverte au moyen du Katzman Automatic Imaging Telescope qui équipe l'Observatoire Lick sur le Mont Hamilton en Californie.

[2] SN 1999em est une supernova dont le cœur s'est effondré et classée parmi les objets de Type IIp. La lettre "p" se réfère au plateau ou période de longue durée durant laquelle les supernovae de ce type demeurent brillantes après avoir atteint leur maximum de brillance.

Plus d'informations

L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 39 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ».

Liens

Contacts

Thierry Botti
Laboratoire d'Astrophysique de Marseille / Institut Pythéas
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@oamp.fr

Richard Hook
ESO, La Silla, Paranal, E-ELT & Survey Telescopes Press Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1315.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1315fr

Images

La galaxie spirale NGC 1637
La galaxie spirale NGC 1637
La supernova 1999em dans la galaxie NGC 1637 (annotée)
La supernova 1999em dans la galaxie NGC 1637 (annotée)
La galaxie spirale NGC 1637 dans la constellation de l'Eridan
La galaxie spirale NGC 1637 dans la constellation de l'Eridan
Image à grand champ du ciel autour de la galaxie spirale NGC 1637
Image à grand champ du ciel autour de la galaxie spirale NGC 1637

Vidéos

Zoom sur la galaxie spirale NGC 1637
Zoom sur la galaxie spirale NGC 1637
Regard rapproché sur la galaxie spirale NGC 1637
Regard rapproché sur la galaxie spirale NGC 1637

Voir aussi notre