A propos de l'ESO

L’ESO – l’Observatoire Européen Austral – est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO met à la disposition des astronomes des installations scientifiques à la pointe du progrès. Il est soutenu par l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. D’autres pays ont exprimé leur volonté de se joindre à l’ESO.

Le siège (comprenant les centres scientifiques, techniques et administratifs de l’organisation) se trouve à Garching, près de Munich en Allemagne. L’ESO dispose également d’un centre à Santiago du Chili et exploite des télescopes sur trois sites exceptionnels d’observation, dans le désert chilien de l’Atacama : La Silla, Paranal et Chajnantor. A La Silla, l’ESO exploite plusieurs télescopes de tailles intermédiaires parmi lesquels le plus performant des « chasseurs » d’exoplanètes de faible masse. Le Very Large Telescope (VLT), l’observatoire astronomique le plus avancé au monde dans le domaine visible du spectre de la lumière est situé sur le Mont Paranal à 2600 mètres d’altitude. Ce site est également équipé de l’interféromètre du VLT et des télescopes VST et VISTA dédiés à de grands relevés de l’Univers. Le troisième site, sur le plateau de Chajnantor, perché à 5 000 mètres d’altitude, près de San Pedro de Atacama, accueille le télescope submillimétrique APEX et un gigantesque réseau d’antennes submillimétriques de 12 mètres (ALMA) y est en construction en collaboration avec l’Amérique du Nord, l’Asie du Sud-Est et le Chili.

L’ESO étudie actuellement la réalisation d’un télescope géant de la classe des 40 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. Ce télescope géant européen (E-ELT) sera le plus grand « œil sur le ciel » au monde.

Les contributions annuelles des États membres s’élèvent à environ 143 millions d’Euros et l’ESO emploie environ 730 personnes.

L’ESO construit et gère les télescopes astronomiques au sol les plus puissants au monde qui permettent d’importantes découvertes scientifiques. Ce savoir-faire débouche sur de nombreuses possibilités de retombées et de transferts technologiques accompagnés d’opportunités de contrats industriels. De ce fait, l’ESO est également une incroyable vitrine pour l’industrie européenne.

HQ Garching

Siège de l'ESO