eso1243fr-be — Communiqué de presse photo

Choose your language:

De vieilles étoiles loin de faire leur âge

31 octobre 2012

Cette image colorée de l’amas globulaire NGC 6362 a été réalisée par la camera WFI installée au foyer du télescope de 2,2 mètres MPG/ESO à l’Observatoire de La Silla de l’ESO au Chili. Cette nouvelle photo, avec une nouvelle image de la région centrale de cet objet réalisée par le télescope spatial NASA/ESA Hubble, nous fournit la meilleure vue jamais obtenue de cet amas peu connu. Les amas globulaires sont principalement composés de dizaines de milliers de très vieilles étoiles, mais ils contiennent également quelques étoiles qui paraissent étonnamment jeunes.

Les amas globulaires sont parmi les objets les plus vieux de l’Univers et NGC 6362 ne peut pas dissimuler son âge sur cette image. Les nombreuses étoiles jaunâtres de cet amas ont déjà vécu une grande partie de leur vie et deviennent des étoiles géantes rouges. Mais les amas globulaires ne sont pas des vestiges statiques du passé – de curieuses activités stellaires sont toujours en cours dans ces denses « villes » d’étoiles.

Par exemple, NGC 6362 héberge de nombreuses « blue stragglers » ou traînardes bleues, c'est-à-dire de vieilles étoiles qui arrivent réellement à paraître plus jeunes que leur âge. Toutes les étoiles d’un amas globulaire se sont formées à partir de la même matière pratiquement au même moment (typiquement, il y a environ dix milliards d’années pour la plupart des amas). Mais les traînardes bleues sont plus bleues et plus lumineuses – et de fait plus massives- qu’elles ne le devraient après dix milliards d’années d’évolution stellaire. Les étoiles bleues sont chaudes et consomment leur énergie rapidement, aussi, si ces étoiles se sont formées il y a environ dix milliards d’années, elles auraient dû s’épuiser il y a déjà longtemps. Comment ont-elles survécu?

Les astronomes souhaitent vivement percer le secret de l’apparente jeunesse de ces traînardes bleues. Il y a actuellement deux théories principales : des collisions et des fusions d’étoiles, et un transfert de matière entre deux compagnons stellaires. L’idée essentielle derrière ces deux options, c’est que les étoiles ne sont pas nées aussi grosses que nous les voyons aujourd’hui, mais qu’elles ont reçu une injection de matière supplémentaire à un moment de leur vie, ce qui leur a donné un nouveau souffle.

Bien que moins bien connu que certains amas globulaires plus brillants, NGC 6362 intéresse beaucoup les astronomes et a été bien étudié au fil du temps. Il a été sélectionné parmi les 160 champs stellaires pour le « Pre-FLAMES Survey » - un sondage préliminaire réalisé entre 1999 et 2002 avec le télescope de 2,2 mètres à La Silla destiné à la sélection d’étoiles bien appropriées pour des observations de suivi spectroscopique avec l’instrument FLAMES du VLT. Cette image a été réalisée dans le cadre de ce sondage.

Cette nouvelle image montre l’amas dans son ensemble devant un tapis d’étoiles de la Voie Lactée en arrière-plan. Les parties centrales de NGC 6362 ont également été étudiées en détail par le télescope spatial NASA/ESA Hubble (LIEN). L’image d’Hubble montre une zone du ciel bien plus petite avec bien plus de détails. Les deux images – l’une avec un grand-angle et l’autre « zoomée »- se complètent parfaitement.

Cette brillante boule d’étoiles se trouve dans la constellation australe de l’Autel. Elle peut être vue facilement avec un petit télescope. Elle a été détectée pour la première fois en 1826 par l’astronome écossais James Dunlop avec un télescope de 22 centimètres en Australie.

Plus d'informations

L'année 2012 marque le 50e anniversaire de la création de l'Observatoire Européen Austral (ESO). L'ESO est la première organisation intergouvernementale pour l'astronomie en Europe et l'observatoire astronomique le plus productif au monde. L'ESO est soutenu par 15 pays : l'Allemagne, l'Autriche, la Belgique, le Brésil, le Danemark, l'Espagne, la Finlande, la France, l'Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L'ESO conduit d'ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l'astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d'importantes découvertes scientifiques. L'ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l'organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L'ESO gère trois sites d'observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l'ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l'observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et deux télescopes dédiés aux grands sondages. VISTA fonctionne dans l'infrarouge. C'est le plus grand télescope pour les grands sondages. Et, le VLT Survey Telescope (VST) est le plus grand télescope conçu exclusivement pour sonder le ciel dans la lumière visible. L'ESO est le partenaire européen d'ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L'ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d'un télescope européen géant (E-ELT pour European Extremely Large Telescope) de la classe des 40 mètres qui observera dans le visible et le proche infrarouge. L'E-ELT sera « l'œil le plus grand au monde tourné vers le ciel ». 

Liens

Contacts

Rodrigo Alvarez
Planetarium, Royal Observatory of Belgium
Brussels, Belgium
Tel: +32-2-474 70 50
Email: eson-belgium@eso.org

Richard Hook
ESO, La Silla, Paranal, E-ELT and Survey Telescopes Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1243.
Bookmark and Share

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1243fr-be
Nom:NGC 6362
Type:• Milky Way : Star : Grouping : Cluster : Globular
Facility:MPG/ESO 2.2-metre telescope

Images

L’amas globulaire NGC 6362
L’amas globulaire NGC 6362
L’amas globulaire NGC 6362 dans la constellation de l’Autel
L’amas globulaire NGC 6362 dans la constellation de l’Autel
Image à grand champ du ciel autour de l’amas globulaire NGC 6362
Image à grand champ du ciel autour de l’amas globulaire NGC 6362
Image d’Hubble de l’amas globulaire NGC 6362
Image d’Hubble de l’amas globulaire NGC 6362
Comparaison de l’image WFI et de l’image Hubble de l’amas globulaire NGC 6362
Comparaison de l’image WFI et de l’image Hubble de l’amas globulaire NGC 6362

Vidéos

Zoom sur l’amas globulaire NGC 6362
Zoom sur l’amas globulaire NGC 6362
Panorama de l’amas globulaire NGC 6362
Panorama de l’amas globulaire NGC 6362

Voir aussi notre