eso1119fr — Communiqué de presse institutionnel

Premières images du télescope du VLT dédié aux grands sondages

- VST et la caméra OmegaCAM de 268 mégapixels ont commencé leur travail

8 juin 2011

Le télescope du VLT dédié aux grands sondages (VST pour VLT Survey Telescope), le dernier équipement installé à l’Observatoire de Paranal de l’ESO, a diffusé ses premières images impressionnantes du ciel austral. Le VST est un télescope de 2,6 mètres à la pointe de la technologie, équipé de l’énorme caméra OmegaCAM de 268-megapixels, conçu pour cartographier le ciel à la fois rapidement et avec des images de très grande précision. C’est un télescope optique qui complète parfaitement VISTA, le télescope pour les grands sondages en infrarouge de l’ESO. Les nouvelles images de la nébuleuse Oméga et de l’amas globulaire Omega du Centaure révèlent la puissance de VST.

Un nouveau Télescope et une nouvelle caméra

Le télescope du VLT dédié aux grands sondages (VST) est le dernier télescope installé à l’Observatoire de Paranal de l’ESO, dans le désert d’Atacama au nord du Chili. Il est situé dans une enceinte immédiatement adjacente aux quatre télescopes du VLT, au sommet du Cerro Paranal, sous le ciel pur d’un des meilleurs sites d’observation sur Terre. Le VST est un télescope de sondages à grand champ, champ deux fois plus large que la pleine Lune. C’est le plus grand télescope au monde dédié exclusivement à des sondages du ciel en lumière visible. Au cours des prochaines années, le VST et sa caméra OmegaCAM vont réaliser plusieurs sondages très détaillés du ciel austral. Toutes les données recueillies seront rendues publiques.  

«Je suis très heureux de voir ces premières images impressionnantes du VST et d’OmegaCAM. L’exceptionnelle combinaison du VST et du télescope VISTA pour les sondages dans l’infrarouge va nous permettre d’identifier de nombreux objets intéressants pour des programmes d’observation complémentaires plus détaillés à mener avec les puissants télescopes du VLT, » déclare Tim de Zeeuw, le Directeur Général de l’ESO. 

«Le projet VST a surmonté de nombreuses difficultés, mais avec l’excellente qualité de ses images, il récompense maintenant en retour les attentes de la communauté des astronomes et les efforts des nombreuses personnes de l’INAF impliquées dans sa construction. Je suis très heureux de voir VST en service » ajoute Tommaso Maccacaro, le Président de l’Institut National Italien d’Astrophysique (INAF - Italian National Institute for Astrophysics ). 

Le programme VST résulte d'une alliance entre l’INAF–Osservatorio Astronomico di Capodimonte, Naples, Italie [1] et l’ESO. L’INAF a conçu et fabriqué le télescope avec la collaboration d'industriels de pointe italiens et l’ESO est responsable de l’enceinte et des travaux de génie civil sur le site. OmegaCAM, la caméra du VST, a été conçue et fabriquée par un consortium comprenant des instituts des Pays-Bas, d’Allemagne et d’Italie [2] avec une contribution majeure de l’ESO. Ce nouvel équipement sera géré par l’ESO, qui sera également en charge de l’archivage et de la distribution des données obtenues avec le télescope.

Le VST est un télescope de 2,6 mètres de diamètre à la pointe de la technologie, doté d’un système d’optique active permettant de garder ses miroirs parfaitement positionnés à tout moment. C’est en son cœur, derrière une grande lentille qui garantit la meilleure qualité d’image possible [3], que se trouve la caméra de 770 kg OmegaCAM, construite autour de 32 détecteurs CCD [4], enfermés sous vide, créant au total des images de 268-megapixels [5]

Les premières images

Le télescope et la caméra ont tous les deux été conçus pour exploiter pleinement la grande qualité du ciel à Paranal. 

«Les superbes images qui arrivent maintenant du VST et d’OmegaCAM constituent un hommage au dur travail de nombreux groupes de personnes de toute l’Europe pendant plusieurs années. Nous attendons maintenant avec impatience la riche moisson de science et les découvertes inattendues qui seront réalisées grâce aux sondages du VST, » ajoute Massimo Capaccioli, responsable du projet VST. 

La première image diffusée montre la spectaculaire région de formation d’étoiles Messier 17, également connue sous les noms de Nébuleuse Oméga ou Nébuleuse du Cygne, comme jamais elle n’avait encore été observée. Cette splendide région de gaz, de poussière et de jeunes étoiles se situe au cœur de la Voie Lactée dans la constellation du Sagittaire. Le champ du VST est tellement large que toute la nébuleuse, incluant ses parties extérieures les moins brillantes, a été prise avec une netteté parfaite, conservée sur l’ensemble de l’image. 

La seconde image diffusée est probablement le meilleur portrait jamais réalisé de l’amas globulaire stellaire Omega du Centaure. C’est le plus grand amas globulaire du ciel, mais le très large champ du VST et d’OmegaCAM peut même englober les plus faibles régions de cet objet spectaculaire. Cette image, qui comprend environ 300 000 étoiles, démontre l’excellente résolution du VST. 

Les sondages 

Le VST va effectuer trois sondages publics au cours des cinq prochaines années [6]. Le sondage KIDS va photographier plusieurs régions du ciel loin de la Voie Lactée. Il fera progresser l’étude de la matière noire, de l’énergie noire et de l’évolution des galaxies. Il mettra également à jour de nombreux nouveaux amas de galaxies et des quasars à grand redshift. Le sondage VST ATLAS couvrira une grande zone du ciel. Il sera dédié à la compréhension de l’énergie noire et viendra en appui à des études plus détaillées utilisant le VLT et d’autres télescopes. Le troisième sondage, VPHAS+, photographiera le plan central de la Voie Lactée afin de cartographier la structure du disque Galactique et l’histoire de sa formation d’étoiles. VPHAS+ produira un catalogue d’environ 500 millions d’objets et découvrira de nombreux nouveaux spécimens d’étoiles peu communes à tous les stades de leur évolution. 

Le volume de données produit par OmegaCAM sera important. Environ 30 terabytes de données brutes seront produits par an et seront envoyés dans les centres de données en Europe pour y être traités [7]. Un logiciel nouveau et sophistiqué a été développé à Groningen et à Naples pour traiter l’important flux de données. Le produit final issu du traitement des données comprendra d’énormes listes avec les objets trouvés, mais aussi des images. Tout ceci sera rendu accessible aux astronomes à travers le monde pour des analyses scientifiques.

«La combinaison du grand champ, de l’excellente qualité d’image et du très efficace système de commande du VST produira une quantité énorme d’informations qui permettront de faire avancer de nombreux domaines de l’astrophysique, » conclut Konrad Kuijken, responsable du consortium d’OmegaCAM.

Notes

[1] Le VST a été conçu à l’Observatoire Astronomique de l’INAF de Capodimonte à Naples. Tous les composants, à l’exception des principaux éléments d'optique qui ont été fournis par la firme russe LZOS, ont été construits par des industries italiennes. L’INAF a piloté la construction et assuré l’assemblage à l’Observatoire de Paranal. Ce travail a été effectué avec la participation du chef de projet G. De Paris et du responsable AIV D. Fierro, tous deux membres du Département des Projets Nationaux de l’INAF (Monte Mario, Rome, Italie). P. Schipani de l’Observatoire de Capodimonte de l’INAF est le chef de projet pour l’étape actuelle de mise en route.  P. Schipani était l’ingénieur en chef du projet VST et dirige une équipe venant principalement des observatoires de Naples et de Padoue. Le système de programmes du pipeline du VST pour traiter les données à Naples a été développé par A. Grado. 

[2] Le consortium OmegaCAM est constitué d’instituts des Pays-Bas (NOVA, en particulier le Kapteyn Institute / OmegaCEN Groningen et le Leiden Observatory), d’Allemagne (en particulier  les observatoires universitaires de Munich, Göttingen et Bonn) et d’Italie (INAF, en particulier les Observatoires de Padoue et de Naples). L’équipe “détecteur optique” de l’ESO à fourni le système de détecteur. OmegaCAM est piloté par K. Kuijken (Groningen et Leiden University), assisté de R. Bender (Munich USM/MPE) et  E. Cappellaro (INAF, Osservatorio Astronomico di Padova. Le management du projet est effectué par B. Muschielok et R. Häfner (University Observatory of the Ludwig-Maximilians University Munich). Le système de traitement des données, Astro-WISE, est développé par OmegaCEN-NOVA, piloté par E.A. Valentijn (Groningen). 

[3] L’optique du télescope comprend également une correction pour la dispersion de la lumière par l’atmosphère terrestre. 

[4] La caméra contient également des CCDs supplémentaires qui fonctionnent avec les systèmes du télescope afin d’aider au contrôle du guidage et des systèmes d’optique active. 

[5] Pour mesurer les couleurs des objets dans le ciel, différents très grands filtres de verre peuvent être glissés automatiquement devant les détecteurs. Chaque filtre fait plus de 30 cm de côté et ils ont pour la plupart des revêtements spéciaux afin d’assurer un minimum de perte de lumière. Il y a aussi un très grand obturateur consistant en deux lames qui peuvent être utilisées pour bloquer la lumière pendant la phase de lecture des détecteurs. 

[6] Plus de détails sur les sondages publics du VST

[7] Les sondages VST/OmegaCAM utiliseront une nouvelle liaison intercontinentale à grande vitesse dédiée à la transmission de données entre Paranal et l’Europe qui a été mise en place avec le soutien de l’Union Européenne (eso1043).

Plus d'informations

L’ESO - l’Observatoire Européen Austral - est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO est soutenu par 14 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’ESO conduit d’ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l’astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l’organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L’ESO gère trois sites d’observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l’ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l’observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et VISTA, le plus grand télescope pour les grands relevés. L’ESO est le partenaire européen d’ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L’ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d’un télescope européen géant – l’E-ELT- qui disposera d’un miroir primaire de 42 mètres de diamètre et observera dans le visible et le proche infrarouge. L’E-ELT sera « l’œil tourné vers le ciel » le plus grand au monde.

Liens

Contacts

Thierry Botti
Observatoire Astronomique de Marseille Provence (OAMP)
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Mobile: +33 6 72 53 79 46
Email: thierry.botti@oamp.fr

Prof. Massimo Capaccioli
University of Naples Federico II and INAF-Capodimonte Astronomical Observatory
Naples, Italy
Tel: +39 081 557 5601
Mobile: +39 335 677 6940
Email: capaccioli@na.infn.it

Prof. Koen Kuijken
Leiden Observatory
The Netherlands
Tel: +31 71 527 5848
Email: kuijken@strw.leidenuniv.nl

Prof. Edwin A. Valentijn
University of Groningen
The Netherlands
Tel: +31 50 363 4011/4036 (secretary)
Mobile: +31 6 482 76416
Email: valentyn@astro.rug.nl

Prof. Ralf Bender
University Observatory of the Ludwig-Maximilians-University Munich, and Max-Planck-Institute for Extraterrestrial Physics
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 2180 5999
Email: bender@usm.lmu.de

Richard Hook
ESO, La Silla, Paranal, E-ELT and Survey Telescopes Public Information Officer
Garching bei München, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Mobile: +49 151 1537 3591
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1119.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1119fr
Nom:Messier 17, Omega Nebula
Type:• Milky Way : Nebula : Type : Star Formation
Facility:VLT Survey Telescope

Images

Image de la formation stellaire de la région Messier 17 prise par VST
Image de la formation stellaire de la région Messier 17 prise par VST
L'image de VST de l'amas globulaire géant d'Omega Centauri
L'image de VST de l'amas globulaire géant d'Omega Centauri
Le VLT Survey Telescope: le plus grand télescope du monde en lumière visible...
Le VLT Survey Telescope: le plus grand télescope du monde en lumière visible...
OmegaCAM, the monster camera of the VLT Survey Telescope
OmegaCAM, the monster camera of the VLT Survey Telescope
Seulement en anglais
Highlights from the VST image of Messier 17
Highlights from the VST image of Messier 17
Seulement en anglais
Highlights from the VST image of Omega Centauri
Highlights from the VST image of Omega Centauri
Seulement en anglais
The star-forming region Messier 17 in the constellation of Sagittarius
The star-forming region Messier 17 in the constellation of Sagittarius
Seulement en anglais
The globular star cluster Omega Centauri in the constellation of Centaurus
The globular star cluster Omega Centauri in the constellation of Centaurus
Seulement en anglais
Comparison of the field of view of VST/OmegaCAM and other telescopes
Comparison of the field of view of VST/OmegaCAM and other telescopes
Seulement en anglais
The detectors of OmegaCAM
The detectors of OmegaCAM
Seulement en anglais
The VLT Survey Telescope observing on a moonlit night
The VLT Survey Telescope observing on a moonlit night
Seulement en anglais
The VLT Survey Telescope observing on a moonlit night
The VLT Survey Telescope observing on a moonlit night
Seulement en anglais

Vidéos

ESOcast 30: First Images from the VLT Survey Telescope -- VST and 268 megapixel OmegaCAM start work
ESOcast 30: First Images from the VLT Survey Telescope -- VST and 268 megapixel OmegaCAM start work
Seulement en anglais
Video News Release 33: First Images from the VLT Survey Telescope  – VST and 268 megapixel OmegaCAM start work (eso1119b)
Video News Release 33: First Images from the VLT Survey Telescope – VST and 268 megapixel OmegaCAM start work (eso1119b)
Seulement en anglais
Zooming in on the star-forming region Messier 17
Zooming in on the star-forming region Messier 17
Seulement en anglais
Zooming in on the globular cluster Omega Centauri
Zooming in on the globular cluster Omega Centauri
Seulement en anglais
Panning across the VST image of the star-forming region Messier 17
Panning across the VST image of the star-forming region Messier 17
Seulement en anglais
Panning across the VST image of the globular cluster Omega Centauri
Panning across the VST image of the globular cluster Omega Centauri
Seulement en anglais
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Seulement en anglais
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Seulement en anglais
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Seulement en anglais
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Time-lapse Sequences of the VST Enclosure at Night
Seulement en anglais

Voir aussi notre