eso1033fr — Communiqué de presse photo

Un ambitieux sondage repère des nurseries stellaires

11 août 2010

En scrutant le ciel dans le cadre du relevé « VISTA Magellanic Cloud » de l’ESO, des astronomes ont maintenant pu obtenir une image spectaculaire de la nébuleuse de la Tarentule, située dans notre galaxie voisine, le Grand Nuage de Magellan. Cette image panoramique, prise dans l'infrarouge proche, révèle la nébuleuse de manière très détaillée ainsi que la riche région du ciel environnante. Cette image a été obtenue au début du très ambitieux sondage ciblant nos voisines galactiques - les nuages de Magellan - et leur environnement.

Maria-Rosa Cioni (Université d’Hertfordshire, Royaume Uni), responsable de l’équipe qui réalise ce sondage, explique que : « cette image montre l’une des plus importantes régions de formation stellaire de l’Univers local – la spectaculaire région 30 Doradus, aussi appelée la nébuleuse de la Tarentule, où des étoiles sont en train de se former. Au cœur de cette nébuleuse il y a un grand amas d’étoiles, appelé RMC 136, dans lequel se trouvent quelques unes des étoiles les plus massives que l’on connaisse à ce jour. »

Le télescope VISTA [1] de l’ESO est un nouveau télescope dédié aux grands relevés situé à l’Observatoire Paranal au Chili (eso0949). VISTA est équipé d’une très grande caméra qui détecte la lumière dans la partie infrarouge proche du spectre, révélant une profusion de détails sur les objets astronomiques et nous donnant ainsi un aperçu des processus internes en jeu dans les phénomènes astronomiques. La lumière infrarouge proche a une plus grande longueur d’onde que la lumière visible et nous ne pouvons donc pas la voir directement à l’œil nu, mais elle peut traverser une partie importante de la poussière qui occulte normalement notre vision. Ceci rend VISTA particulièrement utile pour étudier des objets comme les jeunes étoiles qui sont  encore enfouies dans les nuages de gaz et de poussière à partir desquels elles se sont formées. La grande zone de ciel que la caméra de VISTA peut capturer à chaque prise de vue est également une  des caractéristiques qui fait sa force.

Cette image est la dernière prise de vue du relevé « VISTA Magellanic Cloud » (VMC). Le projet « balayera » une large zone – 184 degrés carrés du ciel (ce qui correspond pratiquement à mille fois la surface apparente de la pleine Lune) incluant nos voisines galactiques, le Grand et le Petit Nuages de Magellan. Le résultat final sera une étude détaillée de l’histoire de la formation stellaire et une vision tridimensionnelle du système Magellanique.

Chris Evans, de l’équipe du VMC ajoute : « Les images de VISTA vont nous permettre d’étendre nos recherches au-delà des régions intérieures de la Tarentule, dans la multitude des plus petites nurseries stellaires voisines, qui abritent également une riche population de jeunes étoiles massives. Armés de ces nouvelles images infrarouge extrêmement précises, nous pourrons sonder les cocons dans lesquels les étoiles massives sont, encore aujourd’hui, en train de se former, tout en regardant leur interaction avec les étoiles plus vieilles situées dans une région plus large. »

Cette image à grand champ montre une quantité d’objets différents. La zone brillante juste au dessus du centre est la nébuleuse de la tarentule elle-même avec, en son cœur, l’amas d’étoiles massives RMC 136. A gauche il y a l’amas d’étoiles NGC 2100. A droite, on peut voir les minuscules restes de la supernova SN1987A (eso1032). En dessous du centre, il y a une série de régions de formation stellaire parmi lesquelles NGC 2080 – surnommée la « nébuleuse de la Tête de Fantôme » -  et l’amas d’étoiles NGC 2083.

Le relevé « VISTA Magellanic Cloud » est l’un des six gigantesques relevés du ciel austral en proche infrarouge qui occuperont la majorité des cinq premières années d’opérations de VISTA.

Notes

[1] VISTA - Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy – est le tout nouveau télescope de l’Observatoire Paranal de l’ESO dans le nord du Chili. VISTA est un télescope pour les grands relevés observant dans les longueurs d’onde infrarouge proche. C’est le plus grand télescope au monde dédié aux grands relevés. Son grand miroir, son grand champ et ses détecteurs très sensibles révéleront une vision totalement nouvelle du ciel austral.

Le télescope est installé sur le pic adjacent à celui hébergeant le très grand télescope (VLT) de l’ESO et bénéficie des mêmes conditions d’observation exceptionnelles. VISTA a un miroir principal de 4,1 mètres de diamètre. En termes photographiques on peut le voir comme une caméra digitale de 67 mégapixels avec un objectif de 13 mètres de focale ouvert à f/3.25.

Plus d'informations

L’ESO - l’Observatoire Européen Austral - est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO est soutenu par 14 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’ESO conduit d’ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l’astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l’organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L’ESO gère trois sites d’observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. À Paranal, l’ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l’observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde et VISTA, le plus grand télescope pour les grands relevés. L’ESO est le partenaire européen d’ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L’ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d’un télescope européen géant – l’E-ELT- qui disposera d’un miroir primaire de 42 mètres de diamètre et observera dans le visible et le proche infrarouge. L’E-ELT sera « l’œil tourné vers le ciel » le plus grand au monde.

Liens

Contacts

Thierry Botti
Observatoire Astronomique de Marseille Provence
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Mobile: +33 6 72 53 79 46
Email: thierry.botti@oamp.fr

Maria-Rosa Cioni
University of Hertfordshire
UK
Tel: +44 1707 28 5189
Email: M.Cioni@herts.ac.uk

Richard Hook
ESO La Silla/Paranal & E-ELT Public Information Officer
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6655
Email: rhook@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso1033.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso1033fr
Nom:Large Magellanic Cloud, LMC
Facility:Visible and Infrared Survey Telescope for Astronomy

Images

La nébuleuse de la Tarentule par le VISTA Magellanic Cloud Survey
La nébuleuse de la Tarentule par le VISTA Magellanic Cloud Survey
Extracts from the VISTA Magellanic Cloud Survey view of the Tarantula Nebula
Extracts from the VISTA Magellanic Cloud Survey view of the Tarantula Nebula
Seulement en anglais
VISTA Magellanic Cloud Survey view of the Tarantula Nebula (annotated version)
VISTA Magellanic Cloud Survey view of the Tarantula Nebula (annotated version)
Seulement en anglais
Infrared/visible comparison of the VISTA Tarantula Nebula image
Infrared/visible comparison of the VISTA Tarantula Nebula image
Seulement en anglais

Vidéos

Zooming in on the VISTA view of the Tarantula Nebula
Zooming in on the VISTA view of the Tarantula Nebula
Seulement en anglais
Panning across the VISTA view of the Tarantula Nebula
Panning across the VISTA view of the Tarantula Nebula
Seulement en anglais
Infrared/visible cross-fade of the VISTA Tarantula Nebula image
Infrared/visible cross-fade of the VISTA Tarantula Nebula image
Seulement en anglais

Voir aussi notre