eso0932fr — Communiqué de presse photo

L’ESO présente une vue panoramique de 360 degrés, interactive, de l’ensemble du ciel nocturne

14 septembre 2009

La première des trois images du projet « GigaGalaxy Zoom » de l’ESO vient juste d’être mise en ligne. Ce projet est un nouveau et magnifique panorama de 800 millions de pixels de l’ensemble du ciel vu depuis les sites d’observations de l’ESO au Chili. Il permet aux astronomes amateurs d’explorer et de découvrir l’Univers comme on peut le voir à l’œil nu depuis les zones les plus sombres offrant le ciel le plus pur au monde.

Cette image panoramique de 360 degrés qui couvre l’ensemble de la sphère céleste révèle le paysage cosmique qui entoure notre minuscule planète bleue.

Ce magnifique paysage stellaire est la première des trois images de très haute résolution présentée dans le projet « GigaGalaxy Zoom », lancé par l’ESO dans le cadre de l’Année Mondiale de l’Astronomie (AMA 09). Ce projet présente un « outil web » permettant à ses utilisateurs de réaliser un époustouflant voyage au cœur de notre Voie Lactée. Grâce à cet outil, les utilisateurs peuvent, en un clic, en savoir plus sur de nombreux et surprenants objets de l’image, telles que des nébuleuses multicolores et des supernovae. En ce sens, le projet tente de faire le lien entre le ciel que nous pouvons tous contempler et le profond cosmos inaccessible à l’œil que les astronomes étudient quotidiennement. La très grande qualité des images témoigne réellement de la splendeur du ciel nocturne observable depuis les différents sites de l’ESO au Chili. Ce sont d’ailleurs les observatoires astronomiques les plus productifs au monde.

Le plan de notre Galaxie (la Voie Lactée) que l’on voit par la tranche depuis la Terre, forme une bande lumineuse en travers de l’image. La projection utilisée pour le « GigaGalaxy Zoom » positionne « l’observateur » face à notre Galaxie vue par la tranche, avec le plan galactique traversant horizontalement l’image, pratiquement comme si nous regardions la Voie Lactée depuis l’extérieur. Depuis cette position avantageuse, les principaux éléments de notre Galaxie spirale apparaissent clairement. On peut ainsi voir son disque marbré avec ses nébuleuses sombres ou lumineuses, véritable pouponnière d’étoiles, tout comme son bulbe central et ses galaxies satellites. Cette image, réalisée avec le plus grand soin, est le fruit d’une collaboration entre l’ESO, le renommé écrivain et astro-photographe Serge Brunier et son partenaire français Frédéric Tapissier. Serge Brunier a consacré plusieurs semaines entre août 2008 et février 2009 à photographier le ciel, principalement depuis les observatoires de l’ESO de La Silla et de Paranal au Chili. Afin de « capturer » la Voie Lactée dans sa totalité, il a également effectué un voyage d’une semaine à La Palma, une des îles Canaries, pour photographier le ciel de l’hémisphère nord (1).

Les images ont ensuite été traitées par Frédéric Tapissier avec le concours des experts de l’ESO. Ainsi travaillées, elles révèlent parfaitement le ciel nocturne tel que nos yeux peuvent le voir (2). L’image finale, maintenant disponible sur le « GigaGalaxy Zoom » est composée de près de 300 champs. Chacun de ces champs ayant été photographié quatre fois par Serge Brunier, ce sont pratiquement 1200 photos qui couvrent le ciel nocturne dans son ensemble.

« Je voulais montrer un ciel réellement « parlant » pour tous, avec ses constellations, ses milliers d’étoiles aux noms familiers depuis l’enfance et ses mythes partagés par toutes les civilisations depuis l’apparition de l’homo sapiens » déclare Serge Brunier ». Les images correspondent donc à ce que l’homme voit avec une simple caméra digitale sous les cieux obscurs du désert d’Atacama et de La Palma.

Les prises de vue ayant été réalisées sur plusieurs mois, des objets du système solaire, comme par exemple des planètes brillantes telles que Vénus et Jupiter, sont apparus sur les champs d’étoiles. Une éclatante comète vert émeraude a également fait son apparition. Il sera toutefois difficile de la repérer parmi les dizaines de millions d’étoiles mais l’effort sera récompensé.

Les créateurs du projet « GigaGalaxy Zoom » espèrent que ces efforts considérables pour offrir aux astronomes amateurs une vision du ciel nocturne tel que l’on peut l’observer dans les meilleures conditions de la planète, inspirera l’émerveillement et le respect pour ce splendide et immense Univers dans lequel nous vivons.

« Une des ambitions de l’AMA 09 est d’aider les citoyens du monde à redécouvrir leur place dans l’Univers grâce à l’observation du ciel de jour comme de nuit. Le projet « GigaGalaxy Zoom » est totalement dans cet esprit » précise Henri Boffin, coordinateur du projet.

La seconde image spectaculaire du « GigaGalaxy Zoom » sera présentée le 21 septembre 2009.

Notes

[1] Durant sa quête, Serge Brunier a utilisé un appareil photographique digital Nikon D3. Le mouvement apparent du ciel, dû à la rotation de la Terre, a été compensé grâce à l’utilisation d’une petite et précise monture équatoriale se déplaçant dans la direction opposée et qui effectuait un cercle complet en 24 heures autour de l’axe de rotation de la Terre. Chaque photo a nécessité une pose de six minutes, ce qui représente un temps de pose total de 120 heures.

[2] Le traitement des images a été effectué avec le logiciel appelé « Autopano Pro Giga ». Un soin particulier a été accordé au respect des couleurs et de la « texture » de la Voie Lactée. Frédéric Tapissier a eu besoin de 340 heures de calcul informatique avec un puissant ordinateur PC pour réaliser cette tache.

Plus d'informations

En tant que membre de l’AMA 09, l’ESO participe à plusieurs grands projets de diffusion de la culture scientifique, en adéquation avec son rang de leader mondial dans le domaine de l’astronomie.

L’ESO héberge le secrétariat de l’AMA 09 pour l’Union Astronomique Internationale qui coordonne l’AMA 09. L’ESO est l’un des « organisateurs associés » de l’AMA 09 et a aussi été fortement impliqué dans la résolution soumise par l’Italie à l’Organisation des Nations Unies (ONU) qui a abouti à déclarer 2009 Année Mondiale de l’Astronomie, lors de la 62ème Assemblée générale de l’ONU. En plus de nombreuses activités programmées aux niveaux local et international, l’ESO est aussi leader de trois des douze projets phares de l’AMA 09.

L’ESO - l’Observatoire Européen Austral - est la première organisation intergouvernementale pour l’astronomie en Europe et l’observatoire astronomique le plus productif au monde. L’ESO est soutenu par 14 pays : l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la France, l’Italie, les Pays-Bas, le Portugal, la République Tchèque, le Royaume-Uni, la Suède et la Suisse. L’ESO conduit d’ambitieux programmes pour la conception, la construction et la gestion de puissants équipements pour l’astronomie au sol qui permettent aux astronomes de faire d’importantes découvertes scientifiques. L’ESO joue également un rôle de leader dans la promotion et l’organisation de la coopération dans le domaine de la recherche en astronomie. L’ESO gère trois sites d’observation uniques, de classe internationale, au Chili : La Silla, Paranal et Chajnantor. A Paranal, l’ESO exploite le VLT « Very Large Telescope », l’observatoire astronomique observant dans le visible le plus avancé au monde. L’ESO est le partenaire européen d’ALMA, un télescope astronomique révolutionnaire. ALMA est le plus grand projet astronomique en cours de réalisation. L’ESO est actuellement en train de programmer la réalisation d’un télescope européen géant – l’E-ELT- qui disposera d’un miroir primaire de 42 mètres de diamètre et observera dans le visible et le proche infrarouge. L’E-ELT sera « l’œil tourné vers le ciel » le plus grand au monde.

Serge Brunier est un journaliste français, photographe et écrivain, spécialisé dans la popularisation de l’astronomie. Il contribue régulièrement au magazine « Science et Vie » et intervient également sur les ondes de France Info. Il a écrit de nombreux ouvrages populaires sur l’astronomie traduit dans plus de 10 langues. Ses photos ont également été primées. Il a notamment photographié des éclipses solaires depuis les endroits les plus étonnants au monde. Une longue quête à la recherche des plus beaux cieux du monde l’a conduit au Chili.

Liens

Contacts

Thierry Botti
Correspondant communication de l'ESO pour la France
Marseille, France
Tel: +33 4 95 04 41 06
Email: thierry.botti@oamp.fr

Serge Brunier
Paris, France
Tel: +33 (0)6 80 05 41 81
Email: serge.brunier@wanadoo.fr

Henri Boffin
ESO
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6222
Email: hboffin@eso.org

Olivier Hainaut
ESO
Garching, Germany
Tel: +49 89 3200 6752
Email: ohainaut@eso.org

Ce texte est une traduction du communiqué de presse de l'ESO eso0932.

A propos du communiqué de presse

Communiqué de presse N°:eso0932fr
Legacy ID:PR 32/09

Images

Le panorama de la Voie Lactée
Le panorama de la Voie Lactée
Astrophotographer Serge Brunier
Astrophotographer Serge Brunier
Seulement en anglais

Vidéos

Voyage in the Milky Way
Voyage in the Milky Way
Seulement en anglais

Voir aussi notre